top of page

Pourquoi être bien au #travail est important




On croyait autrefois qu'il n'était pas nécessaire d'être #heureux au travail pour réussir. "Le travail n'est pas une affaire personnelle", disait-on. Ce n'est pas vrai.


Ceux qui sont engagés dans leur travail et auprès de leurs collègues travaillent plus dur - et plus #intelligemment.


Pourtant, il existe un nombre alarmant de personnes qui ne sont pas engagées. Beaucoup trop de gens se fichent éperdument de ce qui se passe autour d'eux. Pour eux, le mercredi est un "jour de galère" et ils ne font que travailler pour arriver au vendredi.



Les personnes désengagées et malheureuses ne sont pas agréables à #côtoyer, n'apportent pas beaucoup de valeur ajoutée et ont un #impact profondément négatif sur notre économie. C'est encore pire lorsque les dirigeants sont désengagés parce qu'ils infectent les autres avec leur #attitude. Leurs émotions et leur état d'esprit ont un impact considérable sur l'humeur et les performances des autres. Après tout, ce que nous ressentons est lié à ce que nous pensons et à la manière dont nous le pensons. En d'autres termes, la #pensée influence l'émotion et l'#émotion influence la pensée.


Il est temps de mettre un terme au mythe selon lequel les sentiments n'ont pas d'importance au travail. La science est de notre côté : il existe des liens neurologiques clairs entre les sentiments, les pensées et les actions.

Lorsque nous sommes en proie à de fortes émotions négatives, c'est comme si nous portions des œillères. Nous nous concentrons principalement - parfois uniquement - sur la source de la douleur.

Nous ne traitons pas les informations aussi bien, nous ne pensons pas de manière #créative et nous ne prenons pas de bonnes décisions. La frustration, la colère et le #stress entraînent la fermeture d'une partie importante de notre organisme, celle qui réfléchit et s'engage. Le désengagement est une réponse neurologique et psychologique naturelle à des émotions négatives omniprésentes.


Mais il ne faut pas seulement se méfier des émotions négatives. Les émotions positives extrêmement fortes ont le même effet. Certaines études montrent qu'un excès de bonheur peut vous rendre moins créatif et vous inciter à adopter des comportements plus risqués.


Si nous sommes d'accord pour dire que notre état émotionnel au travail est important, que pouvons-nous faire pour #accroître l'engagement et améliorer les performances ?



Pour être pleinement engagé et heureux, pratiquement tout le monde nous dit qu'il souhaite trois choses :


  • Une #vision significative de l'avenir : Les gens veulent être en mesure de voir l'avenir et de savoir comment ils s'y intègrent. L es gens apprennent et changent lorsqu'ils ont une vision personnelle liée à une vision organisationnelle. Malheureusement, beaucoup trop de dirigeants n'ont pas une vision très convaincante de l'avenir, ils n'essaient pas de la relier aux visions personnelles des gens et ils ne communiquent pas bien. Ils perdent ainsi des collaborateurs.



  • Le sentiment d'#utilité : les gens veulent avoir l'impression que leur travail a de l'importance et que leur contribution permet de réaliser quelque chose de vraiment #important. À l'exception de ceux qui se trouvent au sommet, la valeur actionnariale n'est pas un objectif significatif qui les passionne et les engage. Ils veulent savoir qu'eux-mêmes - et leur organisation - font quelque chose de grand qui compte pour d'autres personnes.


  • De bonnes relations : Nous savons que les gens rejoignent une organisation et quittent leur patron. Une relation #dissonante avec son patron est carrément douloureuse. Il en va de même pour les mauvaises relations avec les collègues.




Il incombe aux individus de trouver des moyens de vivre leurs valeurs au travail et d'établir des relations de #qualité. Et il incombe aux dirigeants de #créer un environnement dans lequel les gens peuvent s'épanouir. C'est simple et pratique : si vous voulez une main-d'œuvre engagée, veillez à créer une vision, à relier le travail des gens à l'objectif plus large de votre entreprise et à récompenser les personnes qui trouvent un écho auprès des autres.

1 vue0 commentaire

Commentaires


bottom of page