top of page

Pardonner ou pas, quel est notre intérêt?

Je suis depuis certain temps dans l'impasse, moi qui me mets jamais en colère, qui pense pardonner facilement, je suis en colère mais grosse colère et pour dire je ne décolère pas.

Cet état est énervant, fatigant, épuisant, la toxicité de vivre avec ça est énorme et évidemment notre énergie est si basse qu'il ne nous arrivera rien de bien dans cet état.

Comment en sortir pour se respecter et respecter l'autre et ne pas trop en faire. Je n'arrive pas à #pardonner à l'autre et aussi à moi même. Me #lâcher grappe, ou prise lol.



Du coup comme toujours je cherchais ce qu'en on dit du pardon.

Pouvez-vous pardonner à quelqu'un qui vous a blessé si profondément qu'il a causé des dommages profonds à votre corps, votre cœur, votre esprit et votre âme ? Si oui, quelle forme prendrait ce pardon ? Pardonner signifie-t-il oublier ? Comment passer outre à la douleur et au chagrin ?

Je suis sûr que la plupart d'entre vous ont, à un moment ou à un autre, vécu une situation où vous avez senti qu'une personne à laquelle vous teniez suffisamment vous a causé de la douleur, de la colère et de la tristesse à cause d'une sorte de rupture grave dans votre relation. Cela peut être dû à un malentendu innocent ou à une trahison artificielle. Lorsque quelqu'un vous a fait du tort, pouvez-vous y remédier et poursuivre votre #relation ? Ou des dommages irréparables ont-ils été causés ? Et si vous ne pouvez pas vous éloigner parce que la relation est si personnelle, si intime - pensez aux parents, aux frères et sœurs, au conjoint ou à un ami autrefois cher ?


Qu'arrive-t-il à une personne lorsqu'une blessure s'envenime et grandit ? Et puis, j'ai été surprise d'entendre (bien que je n'aurais peut-être pas dû l'être) qu'il y avait toute la dynamique de la rétention de la blessure comme une façon d'être. En d'autres termes, votre blessure prend toute une dynamique par laquelle vous vivez. Comment peut-on s'en #débarrasser ?

Je pense que ce que je retiens de tout cela, et c'est purement mon opinion, c'est que trouver le pardon est une chose essentielle à faire pour votre propre bien-être et pour votre santé et votre santé mentale futures.


Lorsque vous pardonnez à quelqu'un, vous vous pardonnez à vous-même. Cela peut sembler être une jolie petite phrase accrocheuse, mais c'est vrai. Garder rancune à quelqu'un qui vous a blessé ne concerne pas seulement ce qu'il vous a fait. Il s'agit de ce que vous avez permis qu'il vous arrive. Parfois, vous ne pouvez rien faire contre ce qui vous arrive dans une relation, parce que vous continuez à faire ce que vous faites. Vous ne savez pas toujours quand quelqu'un est en colère contre vous, vous en veut, vous jalouse - à moins qu'il ne vous le dise. Et souvent, il ne le fait pas jusqu'à ce qu'il y ait un point de rupture, souvent une trahison, et tout sort.

Se pardonner à soi-même, c'est admettre que l'on ne savait pas, que l'on ne comprenait pas, que l'on n'a pas agi d'une manière qui aurait pu court-circuiter le conflit. Lorsque vous vous pardonnez, vous permettez au ressentiment et à la douleur d'être remplacés par la guérison. Vous prenez une mesure qui va corriger votre vie et votre bien-être.


Pardonner vous permet de sortir du mode "victime". Le pardon brise les liens qui vous attachent négativement à une autre personne. Vous pouvez pardonner sans oublier. Ce qui vous est arrivé est arrivé. Vous ne pouvez pas le nier. Et vous ne devez pas essayer de prétendre que tout est revenu à la normale. Ce n'est pas le cas. Vous pouvez pardonner à quelqu'un et choisir de ne plus jamais le revoir. C'est votre choix après tout ce qui a été dit et fait. Il s'agit de savoir si vous pouvez ou non faire à nouveau confiance à cette personne ou à ces circonstances.

N'étant plus une victime, n'étant plus contrôlé par l'énergie négative, vous pouvez vous concentrer sur le fait de devenir plus fort, d'établir votre propre intégrité, de construire votre propre caractère afin de vous connaître suffisamment bien pour ne jamais vous permettre d'être pris dans une situation de compromis et de douleur terrible.


Le pardon vous libère. Il vous permet de reprendre votre pouvoir. L'énergie et les émotions que vous avez si profondément investies dans une certaine personne/situation sont maintenant libres d'être déplacées vers quelqu'un/quelque chose de positif pour votre croissance et votre santé émotionnelle, psychologique et physique. Vous n'êtes plus enchaîné à une entité qui pompe votre énergie et vous ôte la vie. Et le fait de vous libérer peut vous permettre de voir cette personne/situation sous un jour totalement différent. Au lieu de vous concentrer sur tous les aspects négatifs, le pardon peut vous permettre de vous souvenir de tous les aspects positifs qui ont existé et qui existent probablement encore.

Le pardon est bon pour la santé. Les émotions négatives vous privent de votre #énergie et nuisent à votre corps, votre esprit et votre âme. La colère, l'anxiété, la #

dépression et le stress excessif ont une influence négative sur votre corps. Ils peuvent entraîner une élévation de la pression artérielle et du rythme cardiaque, ainsi que le sentiment d'être hors de contrôle. L'intensité peut aller d'un léger inconfort à des réactions physiques très intenses. Le fait qu'une personne qui vous est chère soit en désaccord avec vous est, à tout le moins, très inconfortable. La plupart d'entre nous peuvent s'identifier à un sentiment de soulagement lorsqu'un poids est enlevé de nos épaules. Nous poussons un soupir de soulagement.


Pardonner vous aide à avancer sur votre chemin spirituel. Le pardon encourage la compassion. Vous êtes capable d'entrer en relation avec les autres dans le cadre de l'expérience humaine. Vous ressentez pour les autres ce que vous ressentez pour vous-même. Libéré émotionnellement et psychologiquement, vous pouvez commencer à laisser le passé derrière vous. Le pardon est un acte de bonté et de bienveillance. C'est un chemin vers la paix.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page