top of page

Les raisons pour lesquelles se faire passer en premier est le contraire de l'#égoïsme

Il existe dans notre culture un grand mythe : l'idée qu'il est #égoïste de se faire passer en premier.


Lorsque vous aimez une autre personne, vous pensez en priorité à ses désirs, à ses besoins, à ses intérêts, à ses penchants, etc.

C'est logique : nous voulons rendre heureux ceux que nous aimons ; nous voulons qu'ils se sentent écoutés et compris. Mais aimer les autres ne signifie pas que l'on ne peut pas s'aimer soi-même.

En fait, nous devrions peut-être tous essayer de #cultiver plus d'amour pour nous-mêmes que pour les autres.


En nous aimant nous-mêmes, nous nous assurons que notre #attention envers les autres proviendra d'un lieu d'abondance intérieure, d'un sentiment d'être déjà pris en charge de l'intérieur. En conséquence, nous devenons encore plus généreux.


Le problème culturel réside en partie dans le fait que la plupart des gens, peut-être inconsciemment, associent l'idée d'#aimer les autres à l'oubli de soi.


En résumé, pour être et donner le meilleur de soi-même, il faut commencer par se donner la priorité. Oui, c'est vrai.

Avant votre partenaire, vos enfants, votre patron, vos amis, votre famille, votre chien, votre chat, votre ami imaginaire... il n'y a personne qui profite du fait que vous passiez au second plan.


Pourquoi vous devez vous mettre au premier rang :


Les personnes que vous aimez le plus vous aiment aussi.

Vos proches veulent vous voir heureux et en bonne santé. Pensez à toutes les relations dont vous faites partie et à quel point elles sont meilleures lorsque l'autre personne se sent au mieux de sa forme sur le plan émotionnel, physique et mental.

Pensez à ce que vous ressentez lorsque vous dormez suffisamment chaque nuit, que vous faites régulièrement de l'exercice, que vous mangez sainement, que vous voyez régulièrement vos amis et votre famille, que vous exercez un travail stimulant.

La liste est longue.


En revanche, lorsque vous êtes #épuisé et que vous n'avez plus toute votre énergie, votre irritabilité affecte les personnes que vous aimez, et pas seulement votre propre bien-être. Lorsque vous portez une attention partielle à vous-même, vous commencez à vous montrer dans toutes les facettes de votre vie comme une version partielle de vous-même. Vos proches le ressentent et vos relations s'en ressentent.



Lorsque vous êtes épuisé, vous ne pouvez tout simplement pas profiter des bons moments de la vie.

Le surmenage, l'anxiété, le stress ou l'épuisement peuvent donner l'impression que tout est une #corvée, même les bons moments comme un dîner entre amis ou la lecture d'un bon livre. Pourquoi ? Parce que vous avez besoin d'une pause. Même si ce concert devrait être très amusant, vous ne pouvez tout simplement pas être pleinement présent et donner votre énergie positive à la situation si vous êtes à court d'énergie.


Lorsque l'épuisement professionnel survient, vous épuisez votre sérotonine et d'autres "hormones du bonheur" en essayant simplement de vous maintenir en vie.

Vous n'avez plus la chimie cérébrale nécessaire pour être heureux simplement en étant, et encore moins pour profiter du spectacle ou de toute autre activité amusante que vous avez prévue. Parfois, dire "non" à des projets apparemment agréables avec des amis et la famille signifie dire "oui" à votre bonheur général (et à celui de vos proches), même si cela signifie que vous ne pouvez pas être heureux.


Se reposer n'est pas une option, c'est une obligation.

Les tâches à accomplir, les invitations à accepter et les engagements à prendre ne manquent jamais. Il est naturel de vouloir dire "oui" à tout cela. Pour faire plaisir aux gens. Pour éviter les conflits. Pour être "gentil".


Notre psychologie et notre physiologie sont intimement liées. Lorsque vous ne vous reposez pas et ne vous accordez pas de pause, votre corps passe en mode survie, votre taux de cortisol augmente, ce qui exacerbe votre stress.


Dépasser ses limites personnelles peut rendre physiquement malade.

Le stress, l'anxiété et l'épuisement font des ravages sur votre physiologie. Le stress est notre système d'alarme interne qui nous indique que nous approchons d'un terrain difficile. Au cours de l'évolution, le stress a préparé notre organisme à relever des défis en mobilisant des ressources supplémentaires afin que nous puissions survivre au problème qui se présentait à nous. Lorsque nous en avons besoin, le stress est une bonne chose ; cependant, maintenant que tant de personnes vivent dans un état d'anxiété chronique, notre corps se surmène jusqu'à la mort.


Le stress provoque une réaction en chaîne qui puise dans le corps et l'esprit des ressources qui devraient être utilisées ailleurs.

L'énergie se transmet à ceux que vous aimez.

Les gens ressentent l'énergie que vous apportez à chaque situation. Si vous êtes #heureux, ils le remarqueront. Si vous êtes en colère, ils le sentiront aussi. Il n'est même pas nécessaire que vos émotions soient extrêmes pour que vos proches absorbent cette énergie. Reconnaissez donc ce pouvoir, aussi subtil soit-il parfois.


Si vous êtes seul dans votre cuisine et que votre meilleur ami ou un membre de votre famille entre, il percevra instantanément votre humeur. Il devient normal de voir des enfants dont le taux de cortisol est élevé, à peine entrés dans l'adolescence, parce qu'ils ont absorbé le stress de leurs parents bien intentionnés.

La meilleure chose que vous puissiez faire pour vos proches est d'être le plus sain et le plus heureux possible. Parfois, cela signifie dire non. Parfois, ce "non" peut décevoir les autres. Mais le plus important est d'écouter la sagesse de votre corps et de votre humeur. Prendre du temps pour soi est bénéfique pour tous ceux qui vous entourent.


תגובות


bottom of page