top of page

La fin d'année vous rends nerveuse !

Que vous soyez le patron ou le simple employé la fin d’année est particulière et le niveau de stress qui va avec. La pression de résultat, de finir sur une bonne note, les fêtes qui arrivent avec sa dose de famille toxique et fatigue et argent dépensé, nous y sommes tous.

Comment survivre et résister dignement ?

On vous a demandé d’organiser la fête de fin d’année ? Bien que vous sachiez que la direction vous considérera favorablement, vous appréhendez l’idée d’organiser un événement. Il est temps de faire passer votre santé et votre bien-être en premier, et de dire non. On suppose parfois qu’en disant non, on est impoli.

Pour dire non faites le bien, calmement, avec assurance et suggestion de plan B.

Certes, vous pouvez dire « non », sans aucune explication ou autre option. La façon dont cela est reçu dépend de la culture de l’entreprise et de la personne à qui vous le dites. Mais au bout du compte, le plus important est de mettre votre santé mentale au premier plan.

Contrôler vos dépenses.

Beaucoup de gens font des heures supplémentaires ou travaillent en parallèle pour financer leurs vacances. Mais dans quel but travaillez-vous vraiment ? Demandez-vous si ces heures supplémentaires équivalent vraiment à de meilleures vacances. Nombreux sont ceux qui se sentent épuisés au moment où les fêtes de fin d’année approchent. Certaines familles ont mis en place une règle d’« un seul cadeau ». Chaque membre de la famille tire un nom puis reçoit un cadeau dans les limites d’un montant prédéterminé. Les gens n’ont vraiment pas besoin de plus de choses. Éloignez-vous du matérialisme et passez plutôt du temps ensemble. C’est ce qui crée vraiment de bons souvenirs de vacances.

Les personnes qui se soucient vraiment de vous se moquent de ce que vous avez, mais s’intéressent beaucoup plus à votre personne.

Soyez présent là ou vous êtes

Ne comptez pas sur votre prime de vacances pour « tout arranger ». Lorsque vous pensez que vos vacances seront meilleures une fois que vous aurez obtenu votre bonus de vacances, vous êtes forcément déçu.

Le concept de « Je serai heureux quand… » est un moyen infaillible de rester bloqué. Au lieu de cela, trouvez la joie dans le moment présent. Cela peut paraître comme un défi au début, mais avec le temps, vous vous laisserez peut-être attirer par ce qui va bien dans votre vie au lieu de vous concentrer sur ce que vous n’avez pas. Cela ne veut pas dire que vous ne devriez pas vous sentir en colère ou contrarié de temps en temps – vous avez parfaitement le droit d’avoir ces sentiments. Ce qui compte, c’est ce que vous en faites.

Essayez-vous de surmonter ces émotions ou avez-vous tendance à vous enfermer dans vos sentiments ? Concentrez-vous sur le présent en pratiquant la pleine conscience. Vous découvrirez qu’en restant dans le moment présent, vous gagnerez beaucoup plus dans vos relations.

Et surtout n’en faites pas trop, ne prétendez rien et soyez honnête

C’est normal de ne pas aller bien. C’est lorsque vous vous rendez compte que vous êtes débordé que vous pouvez faire le premier pas pour redevenir vous-même. Demandez conseil à une tierce personne neutre pour lui faire part de vos préoccupations. Parfois, prendre du recul et voir les choses avec le regard de quelqu’un d’autre vous aident à trouver des solutions que vous n’auriez peut-être jamais vues auparavant.

Si vous vous sentez stressé, n’acceptez pas de nouvelles tâches. Vous craignez peut-être que votre image en pâtisse, mais votre santé est la chose la plus importante.



5 vues0 commentaire
Post: Blog2_Post
bottom of page