top of page

Gérer la #colère et la #frustration au sein de votre équipe ?

Avec l'instabilité au travail, il se peut que vous vous sentiez déstabilisé dans votre carrière à long terme.

Si l'insécurité conduit à la frustration, il peut être difficile de garder son sang-froid.

C'est plus compliqué quand vous êtes manager : gérer les humeurs de votre équipe sans laisser leurs épisodes de colère nuire à votre efficacité.


La colère et la perte de sang-froid sur le lieu de travail n'ont rien de nouveau.

Une étude récente a mis en lumière le conflit entre les dirigeants et les employés au sujet du travail à domicile et prédit que le conflit autour des politiques de travail hybride au sein des équipes ne fera que s'intensifier à l'avenir.


En tant que chef d'équipe, vous n'êtes pas chargé de rendre tout le monde heureux en permanence, mais vous êtes responsable d'instaurer de la sécurité psychologique.



Travailler d'abord sur vos #émotions avant de réagir aux leurs

Il est naturel que les sentiments de votre équipe affectent les vôtres.

En fonction de votre état émotionnel, vous pouvez réagir de différentes manières.

Si vous comprenez leurs préoccupations mais que vous ne savez pas comment les résoudre, vous risquez de commencer à vous défiler .

Et si vous êtes déjà émotionnellement éloigné de votre équipe, votre première réaction sera peut-être de vous mettre sur la défensive pour vous protéger. Mais l'attitude défensive ne fait qu'accroître le ressentiment mutuel.



Ces trois réactions - rejeter, dévier et se défendre contre la colère - sont instinctives mais très inefficaces en matière de leadership.



Dépersonnalisez la façon dont vous recevez les informations directes et indirectes sur la colère de votre équipe. Il est essentiel de percevoir ces informations comme des données et non comme un danger.


Souvenez-vous que les sentiments de votre équipe, que vous les partagiez ou non, constituent des #informations précieuses pour votre rôle de #leader.


Se pencher sur leur colère avec l'intention d'apprendre

Après avoir accepté le fait que votre équipe est frustrée sans la juger ou vous juger vous-même, vous pouvez l'aborder avec un esprit clair et un cœur ouvert.

N'étouffez pas leur colère.

Au contraire, demandez plus d'informations, en montrant que vous vous souciez suffisamment de votre équipe pour la reconnaître. Recadrez le concept de la colère au travail, afin que vous et votre équipe puissiez la gérer avec sensibilité, et non avec crainte.


De même qu'une équipe en colère ne doit pas forcément vous mettre sur la défensive, toute colère n'est pas forcément une mauvaise chose.


Offrez aux membres de votre équipe un espace sûr où ils peuvent se défouler sans honte ni crainte de représailles. Encouragez-les ensuite à s'associer à vous pour explorer de nouvelles solutions qui profiteront à tous.



Redéfinir ensemble les objectifs de l'équipe

Une fois que vous avez désamorcé les émotions en invitant au dialogue et en découvrant la source de leur colère, vous pouvez mettre en place des méthodes pour canaliser leur frustration vers des résultats plus constructifs.


Aider votre équipe à réguler et à orienter ses émotions permet non seulement à chacun de se sentir mieux, mais aussi de faire preuve de plus de créativité quant aux changements à apporter et à la manière de les mettre en œuvre.


Quand votre équipe est à bout de nerfs, réfléchissez à la qualité des objectifs qu'elle s'est fixés.

S'agit-il d'objectifs qui permettent à votre équipe de réussir ou d'objectifs tellement déraisonnables qu'ils risquent d'être abandonnés en disgrâce ? Vos attentes s'accompagnent-elles d'une acceptation saine de l'échec ?


En cocréant avec votre équipe des objectifs qui développent leurs capacités et les préparent à la réussite, vous transformez la frustration d'une émotion négative en une émotion positive et productive.


Renforcer la confiance en assumant sa part de #responsabilité

Demandez-vous si votre approche du leadership comporte des zones d'ombre qui pourraient contribuer à leur colère. Mais en tant que leader, la manière dont vous vous engagez avec eux, collectivement et individuellement, peut soit exacerber les tensions, soit améliorer la confiance.



La colère et le ressentiment au sein de votre équipe peuvent aggraver un travail de direction déjà stressant. Mais la façon dont vous répondez aux frustrations de vos employés est essentielle pour que les émotions négatives ne limitent pas votre efficacité. En suivant ces suggestions, vous pouvez non seulement contenir leur colère, mais aussi en tirer parti pour renforcer la confiance et la motivation à l'égard des performances futures.



Comments


bottom of page