Rechercher

Etre vulnérable et réussir ?


Être vulnérable peut vous rendre plus performant au travail


Cette histoire ici parle d'un grand sportif qui a souffert une crise de panique au milieu d'un match décisiif. Le joueur a pris le devant et a pris le courage de se faire aider car il n'a pas fait le deuil de sa grand mère.

Comme il le fait remarquer, son propos est universel : S'ouvrir aide.

pour citer ses paroles :

"En tant que joueurs de football, on nous apprend à ne jamais montrer de faiblesse, à ne jamais donner l'avantage à un adversaire. S'ouvrir quand quelque chose fait mal, dans notre culture, est déviant. Mais quand on s'assoit vraiment et qu'on y réfléchit, se connecter à ces émotions est la vraie force", a-t-il déclaré l'été dernier.

Les recherches le confirment. S'autoriser à être vulnérable, non seulement en tant qu'athlète, mais aussi sur n'importe quel lieu de travail, peut avoir d'immenses avantages.

1. La vulnérabilité améliore la confiance


C'est le focus principale de Brené Brown. Le professeur à l'université de Houston et chercheuse de premier plan sur ce sujet, affirme que la vulnérabilité est à la base d'un lien social authentique.

Dans "The Power of Vulnerability", l'un des cinq discours TED les plus vus de tous les temps, elle explique que l'une des choses les plus importantes qu'elle a découvertes au cours de ses dix années de recherche est que "le sentiment de valeur" est ce qui distingue les personnes qui ont un fort sentiment d'amour et d'appartenance de celles qui n'en ont pas. Et ceux qui se croient dignes ont "le courage d'être imparfaits".

En d'autres termes, elles acceptent la vulnérabilité.

Ceux qui se sentent indignes, quant à eux, résistent. "Nous vivons dans un monde vulnérable. Et l'une des façons d'y faire face est d'engourdir la vulnérabilité", explique M. Brown. Cela conduit finalement à la déconnexion et à la méfiance.



Sur le lieu de travail, il est payant d'être authentique. Selon la Harvard Business Review, l'ouverture engendre des niveaux d'espoir et de confiance plus élevés, qui peuvent à leur tour améliorer les performances des employés. Elle facilite également une culture du pardon. Cela signifie qu'il ne faut pas punir les erreurs, mais plutôt les analyser et en tirer des leçons, ce qui s'est avéré bénéfique pour la productivité de l'entreprise.

"Nous avons constaté que lorsqu'un leader, une personne responsable, est capable d'être vulnérable et de dire : "Je suis humain comme vous, et je fais des erreurs", cela donne du pouvoir au groupe", a déclaré le psychologue sportif Graham Betchart à CNBC Make It. "Les gens résonnent vraiment quand ils peuvent se connecter".

2. La vulnérabilité stimule la créativité

Betchart affirme que la volonté de se sentir vulnérable vous débloque. "Si vous vous autorisez à être vulnérable, vous avez de grandes chances de gagner", dit-il. "Si vous refusez d'être vulnérable, vous vous mettez des menottes".

C'est en partie parce que, lorsque vous êtes vulnérable, vous acceptez que les choses ne se passent pas toujours comme prévu. Les ″Perfectionnistes périssent ", dit Betchart. "Il n'y a rien de pire pour une équipe que quelqu'un qui a peur de faire une erreur". Lorsque vous travaillez pour éviter intentionnellement les erreurs, "cela limite complètement votre créativité."

3. La vulnérabilité rend les lieux de travail plus sûrs, les gens sont capables de trouver une connexion et la capacité à se remettre des échecs car tout est ramené au fait de faire le mieux possible dans les conditions données.



2 vues0 commentaire